07nov.

Europe et International

Page précédente

Festival Vidéo Jeunes franco-allemand 2016 : visionnez les films lauréats

Le 1er novembre 2016 à la Halle aux Grains de Bayeux lors de la remise des prix du 29e festival Vidéo Jeunes.

Le film « Hanna », réalisé par l’équipe ABgedrehtFilm, a été récompensé par deux prix : Prix du jury « Toutes catégories » du Département du Calvados et Prix public dans la catégorie « 15-26 ans ». / © DR

La remise des prix du 29e festival Vidéo Jeunes franco-allemand a eu lieu le mardi 1er novembre à la Halle aux Grains de Bayeux. Sur les 61 films en lice (39 présentés par des équipes allemandes et 22 par des groupes français), 12 ont été récompensés par quatre mentions spéciales et huit prix, d’une valeur de 2 450 €. Le jury était composé de sept membres français et allemands. Découvrez les vidéos lauréates.

Prix du jury « Toutes catégories » du Département du Calvados
& Prix du Public « 15- 26 ans »

Hanna

DE  | 15-26 | ABgedrehtFilm | 18:00 | Fiction

Synopsis : Hanna a 18 ans, elle est lycéenne et vit depuis peu chez sa tante. Mais quand Jannik débarque dans sa vie, quelque chose change en elle. Car le fils des amis de ses parents bouscule le monde d'Hanna par sa mystérieuse apparition.

Commentaire de Theresa Störlein, volontaire au Bezirksjugendring et membre du jury :

"Le prix le mieux doté va être remis à ce film qui a failli être mis hors concours par le jury. Durant les débats qui ont porté sur ce film, il n’a pas été question des dialogues et du son traités brillamment, ni des images à couper le souffle, de l’authenticité des acteurs ou du montage. Une discussion à ce sujet entre les membres du jury n’était plus nécessaire. C’est parfait. Il ne s’agissait que de savoir si le film n’était pas trop parfait pour participer à ce concours. Qu’ils soient cadreurs, preneurs de son ou réalisateurs, tous les membres du jury étaient d’accord : ce film était sûrement réalisé par des étudiants-réalisateurs ou des professionnels ! Le concours peut-il être une plateforme pour ce genre de projets professionnels ? Heureusement, j’ai pu débloquer la situation malgré mes lacunes en français. Car oui, le film répond à l’esprit du concours. Pour moi, ce groupe est le modèle de l’équipe parfaite, qui participe depuis plusieurs années au festival Vidéo Jeunes et qui améliore énormément sa technique d’année en année. Ils mettent tout en œuvre et s’investissent au maximum pour trouver les moyens nécessaires et se fournir en équipement professionnel, pour financier leur film ou trouver des lieux de tournage parfaits. Dans ce court métrage aucune scène n’est superflue, au contraire ! Et malgré le sujet difficile à réaliser et la chronologie complexe, le spectateur suit facilement l’histoire. Je suis très heureuse d’avoir fait la connaissance d’une partie de l’équipe au festival Vidéo Jeunes 2015 et que le groupe participe encore cette année."

 

Prix de la ville de Bayeux  & Prix du Public « Moins de 15 ans »

Résistez

FR  | -15 | 3e E, collège A. Allais | 15:40 | Fiction

Synopsis : Le film a été réalisé dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation. Il évoque les actions de la résistance pendant la seconde guerre mondiale : distributions de tracts, tags et destructions d'affiches de propagande, imprimerie clandestine, aide à la fuite d'une famille juive par un groupe de maquisards... Les dialogues et scènes ont été pensés et écrits par les élèves à partir de textes et chansons écrits pendant la guerre.

Commentaire de Christine Delecroix, maire-adjointe chargée des affaires générales, du personnel et de la citoyenneté à la ville de Bayeux :

"Ce court-métrage réalisé par des collégiens est une vraie réussite ! Il est le fruit d'un travail collectif mené de façon très intelligente, avec un scénario et des dialogues basés sur la lecture et l'analyse de documents historiques. Tous les élèves ont visiblement joué un rôle actif, avec de nombreuses scènes évoquant diverses actions de la Résistance. Les comédiens ont trouvé ou fabriqué des costumes d'époque, se livrant ainsi à une reconstitution de la période d'un grand intérêt pédagogique pour les acteurs comme pour les spectateurs du film. On voit que tout le monde a joué le jeu, a pris son rôle à coeur, et même les images sont magnifiques (plans de l'église ou de la campagne normande au petit matin). Bravo à ce groupe pour cette réalisation de superbe qualité, qui a de plus le mérite de défendre des valeurs telles que l'amitié, la paix, la liberté. La ville de Bayeux est très heureuse de récompenser ce beau film qui fait écho à l'histoire de notre ville et aux valeurs que nous défendons à travers des événements tels que le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre ou le spectacle son et lumière sur l'Arbre de la Liberté."

 

Prix du jury « 15-26 ans »

Illusion du passé

FR | 15-26 | Les Elépahants | 03:10 | Clip vidéo

Synopsis : Oublier n’est pas toujours facile. Surtout les moments les plus marquants de notre existence... Hugo, âgé de 18 ans, perd un être cher. L’omniprésence de ses souvenirs le mène à retracer leur parcours. Entre rêve et réalité, la confusion est telle qu'il ne fait pas la différence.

Commentaire de Jonathan Perrut, réalisateur normand et membre du jury :

"Je suis particulièrement content que ce film soit récompensé. Son sujet, son interprétation et sa qualité technique sont au rendez-vous ! C'est un film dans lequel il y a une volonté de mise en scène cinématographique. C'est pourquoi je tenais à saluer le travail de l'équipe et leur volonté d'utiliser tous les outils du cinéma pour nous narrer leur belle histoire."

 

Prix du jury « Moins de 15 ans »

La route 66 fait son cinéma 

FR | -15 | Sixième C, collège Dunois | 10:53 | Fiction

Synopsis : Charlot et son collègue une fois licenciés se lancent à l'aventure sur la célèbre route 66. Du Texas à la Californie en passant par le Nouveau Mexique et l'Arizona, ils vont faire de drôles de rencontres... Un road-movie bien mouvementé à la découverte du cinéma : western, film d'horreur, heroic fantasy, space opera et bon nombre de techniques propres au 7e Art.

Commentaire de Elliot Hoffnung, réalisateur normand et membre du jury :

"Belle déclaration d'amour au cinéma. L'étude des films et des genres a été finement menée par ces jeunes afin de nous proposer ce voyage en compagnie de Charlot et de son acolyte au travers de ce que nous a légué la culture du grand écran. Sur la base d'un film à sketch, le travail d'équipe fourni par ces cinéastes en herbe animés d'une passion commune, nous propose une narration intéressante qui trace sa route au milieu de nos souvenirs de cinéma."

 

Prix « OFAJ »

Wirsberg Domino 

DE | -15 | Wirsberg Studios | 05:05 | Fiction

Synopsis : Avec ce petit exercice de doigté, le Domino Wilsberg, les nouveaux cinéastes de l'année 2014/2015 veulent montrer que les équipes de tournage sont extraordinairement bien organisées, que les rendez-vous de tournage se déroulent toujours sans problème et que bien évidemment tous les participants, après avoir fini le travail, peuvent quitter le plateau et l'école de bonne humeur et sans aucune blessure.

Commentaire de Lara Hetzer, volontaire franco-allemande au Département du Calvados :
"(...) Je m’appelle Lara, je viens de Würzburg en Basse-Franconie et je vais passer un an en France en tant que volontaire franco-allemande. Je suis très contente de participer au festival vidéo jeunes cette année et c’est un grand honneur pour moi d’accorder un prix au lycée Wirsberg, car j’y ai passé presque toute ma scolarité !
Le film a convaincu le jury, non seulement parce qu’il est vraiment original et drôle, mais aussi parce qu’il atteste d’une maîtrise technique indéniable. Une succession rapide de scènes présente des réactions en chaîne parmi les élèves du lycée qui se termine en grande catastrophe. Nous décernons le prix de l’OFAJ à ce film, car l’absence de dialogue le rend compréhensible pour les Allemands et les Français et parce que le spectateur se sent gagné par la joie que tous les jeunes ont eue en tournant ce film ensemble ! (...) Toutes mes félicitations !"

 

Prix « Artistique »

FC015

DE | -15 | Wirsberg Studios | 02:40 | Film expérimental

Synopsis : Comme c’est ennuyeux un monde en noir et blanc ! Un peu de couleur, voilà qui est bienvenu – et ce à l’aide des images et objets multicolores du musée d’art concret du centre culturel de Würzburg. Une petite balade cinématographique accompagne nos protagonistes du club des couleurs pour un voyage divertissant à travers un monde en couleur.

Commentaire de Pierre Gallo, conseiller pédagogique en arts visuels – DSDEN du Calvados :

"Entre film d’art et portait de jeunesse, ce court métrage donne à voir toute une palette d’effets spéciaux colorés issu du cercle chromatique. La conception est réfléchie et ne se limite pas à de simples artifices numériques. La mise en scène de ce kaléidoscope est toute à fait cohérente. Tous ses acteurs déteignent les uns sur les autres grâce à des interactions colorées ludiques. Dans la lignée de l’op art, de l’art abstrait, ces jeunes touche-à-tout à la fois sujet et acteurs investissent des univers singuliers qui évoquent aussi le surréalisme. Bien balancé par une musique ragtime, ce film est une ode à voir la vie aux couleurs de l’arc en ciel. De quoi vous éviter des idées noires."

 

Mention « Animation »

Killer 

DE | 15-26 | Coronation of Entertainment | Animation

Synopsis : Accompagné de ses collègues incapables, l'un des meilleurs tueurs à gage doit éliminer un acteur primé aux Oscars escorté par la police.

Commentaire Theresa Störlein, volontaire au Bezirksjugendring et membre du jury :
"Le prix pour la meilleure animation est accordé à une production d’un très petit groupe. Avec tout juste six mois de tournage, ce court métrage a nécessité beaucoup de travail. Il est évident que les différentes scènes ont été bien pensées et construites. Le jury a été fasciné par l’intensité de l’action, les courses poursuites explosives, les tirs imprévus et un humour très décalé. Les images très nettes, les mouvements continus et le son parfaitement synchronisé donnent au film stop-motion tout ce que les spectateurs souhaitent voir. S’y ajoutent de plus, les effets  produits sur ordinateur comme les tirs et explosions. La conception précise a donné une plus-value au film : les petites blagues par-ci et par-là font de ce court métrage plus qu’un film d’action… Les réalisateurs de The Lego Movie pourraient prendre exemple sur eux. À mon avis, ils devraient prendre contact avec Luca-Danta Spadafora. Cet applaudissement est pour vous avec votre film stop motion Killer."

 

Mention « Originalité »

Wenn Zuhause 

DE | 15-26 | Leonie &.Charli | 03:38 | Film expérimental

Synopsis : Syrie. Une petite famille au milieu d’un monde rempli de destructions, de guerre et de mort. Ils mènent une vie entre les conflits politiques et le combat pour la survie. Des enfants sans avenir et des parents qui ne savent pas comment va se passer. Leur dernier espoir : la fuite vers l’Europe. Dans un monde en paix. Un monde censé offrir un meilleur avenir. Mais aussi un monde qui leur est totalement inconnu. Ils prennent le risque du voyage, de la fuite et perdent tout, même la vie pour l’un d’entre eux. Et à la fin, la grande question : est-ce que tout cela en valait la peine ?

Commentaire de Hubert Marchand, bénévole au cinéma Le Paradiso :

"Avec un atlas, six doigts, un feutre, du carton de couleurs, on vous raconte une histoire. Deux jeunes filles décident de vous faire partager leur préoccupation pour les immigrés accueillis en Allemagne. Avec des moyens de tous les jours, se déroule sous vos yeux le drame du Moyen-Orient, la violence au quotidien, la mort, l’exil et le déracinement de la famille Al Zeno. La clarté du propos, son humanité, la simplicité des moyens et leur modestie ont séduit le jury qui lui a décerné la mention de l’originalité inventivité."

 

Mention « Créativité »

Traumphaser

DE | -15 | JuKuz Medienwerkstatt Aschaffenburg | 03:28 | Animation

Synopsis du film : Les enfants de l’équipe s’endorment et réalisent leurs plus grands rêves.

Commentaire de Elliot Hoffnung, réalisateur normand :

"Ces jeunes nous proposent de partager leurs rêves de chiffons et de papiers machés... Et le charme opère de suite. La reconstitution d'un volcan en éruption avec des vêtements mis en boules, du carton et du papier, le tout animé en stop-motion, est particulièrement bien réalisée. Il est très intéressant et touchant de voir à quel point les enfants ont mis leur imagination créative au service de leurs rêves. Car, en fin de compte, c'est aussi ça le cinéma."

 

Mention « Travail collectif »

AKG - Ein Imagefilm

DE | 15-26 | Armin-Knab-Gymnasium Kitzingen | 06:32 | Clip vidéo

Synopsis du film : Comment montrer en quelques minutes tout ce qu'on peut trouver dans une école ? Comment se sent-on quand on arrive dans une nouvelle école ? Ne serait-ce pas super si quelques élèves nous montraient gentiment tout ce qu'on peut y trouver ? C'est ce que notre vidéo de promotion du lycée Armin-Knab de Kitzingen montre, certes d'une façon particulière. Une vidéo réalisée en une seule et unique prise, succédant à une petite scénette et avec l'hymne de l'école composé et interprété par les élèves eux-mêmes. Uniquement réalisable grâce à la participation de toute cette famille que représente l'école.

Commentaire de Hubert Marchand, bénévole au cinéma Le Paradiso :
"Un plan-séquence de cinq minutes dans les couloirs animés, bibliothèque, salles de cours, de sport, de musique, d’une école foisonnant d’expérimentations et d’activités, sur une composition originale entraînante, constitue censément la première visite d’une nouvelle élève dans son lycée et s’achève par une envolée sur le toit du lycée ressemblant à la cour du lycée où tous les lycéens forment ensemble le sigle de l’établissement. AKG a impressionné par sa maîtrise technique, la mobilisation des énergies et le travail commun pour son clip pour les prochaines années. Une excellente promotion collective qui vous donnera envie d’y faire vos études."

 

Article publié le 07 novembre 2016 par calvados.fr

Recherche libre

À lire également

Europe et International

Le festival franco-allemand Vidéo Jeunes

Vous avez entre 6 et 26 ans et habitez le Calvados ? Participez au festival Vidéo Jeunes
Le festival Vidéo Jeunes permet aux jeunes réalisateurs en herbe du Calvados et de la Basse-Franconie de présenter leurs courts-métrages. Ce rendez-vous a lieu tous les ans, soit en France, soit...

Vidéo


Avez-vous installé Head Pilot Online ?