Questions fréquentes (FAQ)

Chantier de déploiement du réseau très haut débit

Comment s’opère le déploiement de la fibre optique dans le Calvados ?

Le chantier de déploiement de la fibre optique dans le Calvados s’effectue en plusieurs phases. La première a commencé en février 2012 et va se dérouler jusqu’en 2016. En quatre ans, 180 000 prises optiques seront rendues raccordables au réseau Fibre Calvados, la fibre étant déployée à proximité immédiate des habitations. Cela équivaut à 76 % des logements hors agglomération de Caen. Au-delà de ce premier objectif ambitieux, des phases de déploiement supplémentaires permettront d’atteindre progressivement une couverture complète du territoire. Le calendrier actuel prévoit cet achèvement au plus tard en 2030, ces délais pouvant être réduits, notamment selon les retours économiques du projet.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Le réseau très haut débit du Département ne porte pas sur l’ensemble du territoire calvadosien. Pourquoi ?

L’intercommunalité Cœur Côte Fleurie, qui a été précurseur, a mis en place son propre réseau public de fibre optique. Celui-ci est d’ores et déjà opérationnel et, les habitants peuvent y bénéficier du FTTH (pour en savoir plus, consultez le site : http://www.coeurfibre.fr/). Dans l’agglomération caennaise, l’opérateur privé Orange a par ailleurs indiqué en 2011 son intention d’investir et de déployer le très haut débit.

Le Département a donc tenu compte de ces initiatives publiques et privées dans son projet.

Le réseau public du Département n’a donc pas vocation à se déployer sur les 29 communes qui constituaient Caen-la-Mer en 2011, ni sur les 11 communes de Cœur Côte Fleurie.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre jusque chez moi, oui, mais comment ?

Le réseau Fibre Calvados est déployé sur le domaine public, à proximité des logements. Sur le domaine privé, le raccordement jusqu’au domicile ne sera effectué qu’après commande d’une offre Internet par l'utilisateur auprès d’un fournisseur d’accès. Cette opération nécessite l’accord du propriétaire du bâtiment. Les premières offres de services en FTTH sont proposées depuis septembre 2015 par les opérateurs présents sur le réseau public. Pour savoir si votre habitation peut en bénéficier, consultez le serveur d’éligibilité . Celui-ci vous indiquera si votre logement est programmé, en étude ou rendu raccordable et éligible. Il indique aussi, à date, les opérateurs qui proposent des offres d’abonnement Internet aux particuliers.
 

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre ça sert à quoi ?

La fibre optique est le nouveau support pour les télécommunications qui permet les usages du très haut débit en accès fixe. Elle n’est pas en concurrence mais au contraire complémentaire des nouveaux standards sans fils pour le très haut débit mobile (3G, 4G, 5G à venir…). Pour des performances optimales, la mise en place du support fibre optique doit être réalisée de bout en bout, depuis les gros serveurs du réseau Internet mondial jusque dans les logements des particuliers. C’est ce qu’on appelle le FTTH. Les usages émergents  nécessitent de plus en plus que le réseau qui les supporte soit performant, en termes de débits élevés, mais aussi de symétrie de ces débits, et enfin de latence (délai entre l’envoi et la réception d’une information sur le réseau). Le FTTH permet ces performances. 

 

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre en tant que particulier, est-ce que j’en ai vraiment besoin ?

Vous en aurez très vite besoin pour disposer des meilleurs services numériques. Les services actuels bien sûr, Internet, avec un confort d’utilisation très supérieur: regarder la TV en HD sur les derniers téléviseurs 4K, pouvoir envoyer des photos et surtout publier des films rapidement, utiliser le même abonnement simultanément pour surfer sur plusieurs postes dans la maison, etc. Les usages futurs sont encore à inventer mais ils s’annoncent dans quasiment tous les domaines : pour les loisirs, bien sûr, mais aussi pour la santé, l’éducation, l’aide à domicile et le soutien des personnes âgées avec la domotique, la future TV en relief, la réalité virtuelle, etc. La liste est sans fin de ces nouvelles pratiques qui nécessiteront des besoins de débit bien supérieurs à ceux d’aujourd’hui. La fibre à la maison, complétée des terminaisons radio à très haut débit (WiFi, Bluetooth…), permettra la réelle mise en place de ces nouvelles pratiques.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre, en tant que professionnel, quelles sont les offres ?

La fibre optique est un support de communications. Elle peut servir tant pour les offres très haut débits aux particuliers (FTTH) que pour les offres à haute et très haute qualité de service qui peuvent être nécessaires pour les professionnels (FTTO).

La qualité de service des offres professionnelles :

Pour un professionnel, entreprise privée ou administration publique, une offre de communications reste caractérisée par son débit nominal, mais on doit presque toujours qualifier ces offres plus précisément : leur symétrie, leur « disponibilité » (débit réellement « garanti »… ou pas),  avec le sujet des temps d’intervention et de réparation en cas d’aléa, etc.
En réalité, la qualité de service globale d’une offre professionnelle dépend ainsi de nombreux facteurs, qui ne sont d’ailleurs pas seulement liés au support fibre. On peut citer les équipements actifs avec leur caractère dédié au client ou pas, le mode de gestion retenu par l’opérateur pour communiquer ou faire communiquer les équipements (routeurs) des sites de ses clients, la disponibilité effective de la hotline opérateur, le SAV de proximité mis en place, etc. Tous ces éléments peuvent être des facteurs cruciaux pour la qualité de service lié à certaines applications ou certains usages professionnels.
Il n’existe donc pas une mais des offres professionnelles, que les opérateurs de service façonnent à la demande, en fonction des besoins de leurs clients : sur le RIP ils utilisent la fibre du réseau public Fibre Calvados, qui leur est proposée dans un catalogue des services (offre de gros) présentant différentes modalités techniques et tarifaires leur permettant de construire ces différentes offres (offres de détail faite à l’utilisateur final).
L’offre de gros est identique pour tous les opérateurs qui se différentient chacun par leur offre de détail.
 

Dans tous les cas, c’est l’opérateur de service, opérateur commercial lié par contrat avec son client, entreprise ou administration, qui est responsable de la qualité du service qu’il propose, et notamment en charge du SAV.

 

Le coût des offres professionnelles :

En dehors des frais d’accès et notamment le coût du premier raccordement au réseau public, le coût récurrent (abonnement mensuel) d’une offre professionnelle (FTTO) proposée par un opérateur à son client intègre l’ensemble de la qualité de service apportée, dans le cadre d’une offre très souvent faite sur mesure, après étude du cas d’espèce, et formalisée par un bon de commande et/ou un contrat précis.

Les offres professionnelles (FTTO, à débit garanti et équipement dédié) sont très différentes des offres proposées par les opérateurs grand public (FTTH, à débit crête en « best-effort » non garanti et équipements partagé), et présentent donc des coûts d’abonnement mensuel également très différents.

Un opérateur faisant des offres grand public (typiquement offres triple-play avec Internet à débit non garanti, téléphonie sur IP et bouquet vidéo) peut, dans un secteur ouvert à la commercialisation FTTH, vouloir proposer ce type d’abonnement à un professionnel, si ses conditions de vente le permettent.

En dehors des offres permettant le FTTO, le catalogue des services de la délégation propose des offres adaptées au segment des professions libérales, artisans, TPE ou commerçants qui permettent aux opérateurs qui le souhaitent de faire des offres sur la base des offres FTTH avec des temps de disponibilités adaptés au secteur professionnel.
 
Leur débit ne peut être garanti et cette offre ne peut être faite que sur un secteur commercialisé FTTH (ZAPM ouverte).
Ces offres, qui peuvent évoluer, peuvent soit être au catalogue de l’opérateur ou faire l’objet d’une proposition au cas d’espèce, selon les opérateurs qu’il faut donc interroger pour connaître leurs propositions.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre, pourquoi le Département du Calvados s’en occupe ?

Chacun d’entre nous doit pouvoir disposer de la fibre jusqu’au logement, tant en ville que dans les zones rurales. C’est pour cette raison que le Département du Calvados se mobilise sur ce sujet. La Fibre Calvados, c’est un Réseau d’initiative publique (RIP) : depuis l’ouverture à la concurrence du marché des télécommunications en 1998, les opérateurs sont des acteurs économiques, légitimement guidés par des objectifs de rentabilité à court terme. Il n’y aura donc pas d’investissement de ces acteurs privés pour développer les nouveaux réseaux fibre dans des zones jugées non rentables. La loi a prévu des possibilités d’actions pour que les collectivités puissent se réapproprier l’aménagement numérique de leur territoire. C’est ce que fait le Département du Calvados en construisant un RIP FTTH (Fibre jusqu’au logement). Il ne se substitue pas aux opérateurs qui pourront se servir du réseau public pour proposer leurs offres de services, tant aux particuliers (FTTH) qu'aux acteurs économiques (offres professionnelles).
 

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Pourquoi est-ce aussi long ?

Au siècle dernier, le réseau téléphonique ou le réseau de distribution électrique ont mis des dizaines d’années à se construire totalement. Même en mobilisant beaucoup d’infrastructures déjà existantes pour installer ses câbles optiques, le Département s’engage ici sur un très gros chantier, tant sur le plan opérationnel que sur le plan financier. Le calendrier de déploiement qui a été négocié avec le partenaire privé du Département, Tutor Calvados, intègre bien sûr cette dimension. La construction du réseau structurant de collecte a démarré au printemps 2012 et achevé en 2015, le câblage de la desserte a démarré dans les communes en 2013. L’ouverture à la commercialisation de septembre 2015 va permettre la construction du segment terminal : les raccordements, avec des services disponibles en 2015.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Quel est le délai pour avoir la fibre dans ma commune?

Cette information n’est pas connue actuellement pour l'ensemble des communes du territoire car le Réseau d’initiative public (RIP) départemental se construit progressivement. Le serveur d’éligibilité est le seul bon outil pour diposer de cette information.

Ce service ne se substitue pas à la nécessité d’une requête formelle du demandeur envers les FAI, qui reste nécessaire :

  • pour la vérification de la bonne prise en compte de l’adresse interrogée ;
  • pour recevoir de la part du FAI son offre / appréciation de l’offre proposée par le FAI tant en performances qu’en coût ;
  • pour remplir le bon de souscription / contrat écrit qui seul vaut commande et permettra de déclencher les opérations de raccordement au réseau public.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Pourquoi ne traite-t-on pas d’abord les zones blanches en modernisant le réseau téléphonique ?

Le Département du Calvados avait déjà en 2009 mis en place un dispositif de subventionnement des offres satellites pour les sites les plus critiques. Il avait été repris en 2012. De plus, le projet fibre s’accompagne du déploiement d’une technologie radio en Wifi outdoor (wifi longue distance) pour notamment apporter des services en zones blanches et grises ADSL.
Le projet du Département du Calvados n’est pas simplement un projet de traitement des zones blanches. La modernisation temporaire du réseau téléphonique de l’opérateur historique (DSL sur fil de cuivre) n’a pas été analysée comme une solution pérenne ni valide sur un tel projet.

Depuis l’avènement de l’Internet chez les particuliers, les débits ont régulièrement augmenté sur le câble téléphonique en cuivre, construit pour le téléphone au siècle dernier. On atteint maintenant les limites techniques sur ce réseau, qui est vieillissant. Le « câble », qui est en fait un autre type de support cuivre à l'origine destiné aux réseaux de vidéocommunication, améliore un peu ces limites. Dans le Calvados, seules les villes de Caen et Hérouville-Saint-Clair sont partiellement « câblées ». Ces réseaux se modernisent également en utilisent  la technologie fibre mais seulement sur une partie du réseau de distribution, avec des performances moindres que le FTTH qui suppose la seule technologie fibre de bout en bout.

En réalité, le seul support filaire véritablement pérenne à long terme est la fibre optique. Le déploiement de la fibre traitera progressivement l’ensemble du territoire, dans le respect du calendrier du projet. Pour « attendre » la fibre dans les zones grises et blanches de l'ADSL, il existe d’autres technologies, non filaires, comme la radio terrestre à partir d’antennes, ou encore le satellite, qui reste la dernière possibilité, avec des limitations plus économiques que techniques.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Est-ce-que je pourrai garder mon abonnement actuel ?

Il faut interroger votre opérateur. Tout Fournisseur d’accès Internet (FAI) peut  utiliser le RIP Fibre Calvados. Par contre, dans le cas contraire, vous devrez effectivement souscrire auprès d’un autre opérateur qui aura accepté d’être présent sur le réseau Fibre Calvados. Les opérations de migrations sont prévues, accompagnées le plus souvent par votre nouvel opérateur, et de plus en plus encadrées par des textes de loi ou des recommandations de l’Arcep qui protègent le consommateur. Les opérateurs sont tous informés au fur et à mesure des travaux des secteurs sur lesquels la fibre a été installée et sur lesquels ils peuvent commercialiser leurs services.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Combien me coûtera la fibre ?

C’est l’opérateur de service ou FAI (Fournisseurs d’accès Internet) qui propose son offre et ses prix de détail. Il faut considérer séparément le coût d’entrée (ou « frais d’accès au service ») de l’abonnement  récurrent, payé mensuellement. Il n’est pas simple de comparer les offres mais aujourd’hui, les offres sur fibre sont d’un coût comparable aux offres sur le fil téléphonique (DSL) pour un service Internet de base (avec un débit nominal toutefois très supérieur), chaque opérateur pouvant se différencier avec des options.

Le projet du conseil départemental du Calvados devrait permettre des frais de raccordement forfaitaires dans la plupart des cas, souvent intégrés par le FAI dans ses frais d’accès au service. Ce sont ces FAI qui décident de la manière dont ils souhaitent commercialiser leurs offres. Certains bâtiments isolés ou éloignés du réseau feront toutefois l'objet d'un coût de raccordement au réseau sur devis qui restera à la charge du propriétaire.
 
Enfin, les frais éventuels à engager sur le domaine privé (viabilisation Telecom du terrain et du logement pour recevoir le câble de raccordement fibre optique) restent à charge du propriétaire.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre : est-ce que cela marchera mieux que l’Internet actuel ?

De manière générale, oui. L’intérêt de la fibre optique est la très grande rapidité de circulation des flux de communication (très haut débit). Un autre intérêt de la fibre sur le cuivre est la symétrie des débits (on peut recevoir et envoyer des documents très volumineux), alors que l’ADSL sur le fil téléphonique est beaucoup plus lent de l’ordinateur vers le réseau que du réseau vers l’ordinateur (ADSL pour "Asymétrie du débit"). Enfin, la latence (temps de transit ou « ping ») sur fibre sera plus faible que sur le cuivre, donc mieux adaptée à certaines applications en temps réel. La fibre et le FTTH apportera donc une amélioration notable.

Néanmoins, ce qu’on appelle plus globalement la Qualité de service des offres Internet dépend de nombreux facteurs, qui ne sont pas seulement liés au support de transmission. Par exemple, la gestion et le partage des équipements des opérateurs qui leur permettent de communiquer avec les box Internet de leurs clients a une très grande influence. De manière très générale, il faut distinguer les offres grand public des offres réservées aux professionnels. Les offres grand public ne présentent pas de garantie contractuelle sur le maintien du débit binaire, on parle de « best effort » , de débits « crête » ou « nominaux » avec notamment des débits qui peuvent baisser quand un très grand nombre d’utilisateurs se connectent simultanément. 

 

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

La fibre ne sera pas disponible près de chez moi à court terme. Quelles solutions alternatives offrez-vous ?

Si vous habitez dans un secteur du département actuellement mal couvert en ADSL et qui ne sera pas couvert en fibre optique avant 2016, une solution radio haut débit performante est mise en place. Il s’agit d’une technologie radio terrestre en  WiFi Outdoor (extérieur), qui vous permet de souscrire à des offres d’internet simple, double ou triple-play – Internet seul, téléphone voire télévision – auprès d’un fournisseur d’accès.

Cette technologie radio est déployée et a été mise en service à partir de 2014. Des émetteurs supplémentaires pourront être installés pour améliorer la couverture.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Vous parlez de fibre mais aussi de radio : qu'est-ce que le WIFIMAX et c’est quoi le WiMAX ?

Le WIFIMAX est une marque déposée, propriété de la société NOMOTECH, basée sur une technologie radio adaptée sur les normes Wi-Fi IEEE 802.11n. Il s’agit donc de Wi-Fi « Outdoor ».

Le WiMAX (Wireless Interoperability for Microwave Access) est à la fois l’acronyme d’un consortium industriel et une technologie radio adaptée sur les normes IEEE 802.16 n.

Pour en savoir plus :

Le conseil départemental du Calvados avait permis, dès 2004, à la société Altitude télécom de construire dans le Département un réseau radio WiMAX , qui a notamment permis d’apporter à des particuliers et des entreprises en zones blanches du DSL un service haut débit correct. Le marché public passé à l’époque est maintenant clos, et les FAI qui commercialisent des offres sur ce réseau privé maintenant propriété de la société Altitude-Infrastructure gèrent librement  leur activité et leur clientèle.

Dans le cadre de son projet de RIP très haut débit à base de fibre optique, en 2011 le Département a choisi la proposition technique de la société Tutor, qui construit et exploite un réseau de type fibre jusqu’au logement (FTTH).
Parallèlement, pour apporter une amélioration plus rapide et notamment dans les zones les plus problématiques en ADSL (« Zones Blanches ADSL »), une solution radio basée sur la technologie radio WiFi  a été mise en place. Des fournisseurs d’accès peuvent utiliser cette offre radio du réseau départemental pour faire des offres de services haut débit performantes  (Internet, Téléphonie, voire TV).

Le WIFIMAX-MIMO est l’appellation des matériels actuellement proposés par la société NOMOTECH, et choisis par  Tutor, délégataire du conseil départemental du Calvados, pour construire ce réseau radio.

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Pourquoi je ne peux pas bénéficier d’offres en dégroupage ?

Le « dégroupage » en technologie ADSL est la présence d’équipements DSL d’au moins un opérateur dans un central téléphonique de France Télécom. Le central est alors dit « dégroupé » par cet opérateur. Il loue la ligne téléphonique entre le central et le client : cela lui permet d’offrir certaines prestations qu’il ne peut fournir s’il loue simplement un service de débit à France Télécom, sans avoir ses propres équipements au central. Le fait qu’un opérateur « dégroupe » ou pas tel ou tel central téléphonique est une décision qui lui incombe. Le Département du Calvados n’a pas d’action dans ce domaine. En FTTH, cette notion n'a plus de sens au vu du cadre réglementaire national mis en place.
 

Publié le 15 février 2017 par calvados.fr

Vous n'avez pas trouvé votre réponse ?  Accédez au formulaire de contact. Il est toutefois possible que l'information soit déjà sur le site. N'hésitez pas à effectuer une recherche en utilisant le moteur situé en haut à droite de toutes les pages.


Avez-vous installé Head Pilot Online ?
</head><!-- /cache:include --> </div> <script type="text/javascript"> var gaJsHost = (("https:" == document.location.protocol) ? "https://ssl." : "http://www."); document.write(unescape("%3Cscript src='" + gaJsHost + "google-analytics.com/ga.js' type='text/javascript'%3E%3C/script%3E")); </script> <script type="text/javascript"> try{ var calvadosTracker = _gat._getTracker('UA-2066502-6'); calvadosTracker._trackPageview(); } catch(err) {} </script><script type='text/javascript'> var jahia_gwt_messages = { "advp_username":"Prévisualisation pour l'utilisateur", "standaloneShortMonths":"janv., févr., mars, avr., mai, juin, juil., août, sept., oct., nov., déc.", "save":"Sauver", "cancelText":"Annuler", "cancel":"Annuler", "standaloneNarrowMonths":"J, F, M, A, M, J, J, A, S, O, N, D", "versioning_versionLabel":"Version", "advp_enable":"Appliquer les réglages avancés de prévisualisation", "shortWeekdays":"dim., lun., mar., mer., jeu., ven., sam.", "startDay":"1", "eras":"av. J.-C., ap. J.-C.", "reset":"Réinitialiser", "versioning_workflowState":"Status du workflow", "firstDayOfTheWeek":"2", "standaloneMonths":"janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre", "advc_enable":"Appliquer les réglages avancés du mode comparaison", "timeFormats":"HH:mm:ss v, HH:mm:ss z, HH:mm:ss, HH:mm", "advp_dateofpreview":"Date de prévisualisation", "display":"Afficher les barres d'outils", "shortQuarters":"T1, T2, T3, T4", "hide_all":"Tout cacher", "weekendRange":"7, 1", "eraNames":"avant Jésus-Christ, après Jésus-Christ", "versioning_author":"Createur", "workInProgressProgressText":"Chargement en cours...", "hide_alert":"Attention", "hide_warning":"Une barre d'outil, au moins, doit être affichée.", "versioning_languageCode":"Langue", "workInProgressTitle":"Travail en cours, veuillez patienter...", "nextText":"Mois suivant (CTRL+Flèche droite)", "weekdays":"dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi", "quarters":"1er trimestre, 2e trimestre, 3e trimestre, 4e trimestre", "monthYearText":"Choisissez un mois (CTRL+Flèche haut ou bas pour changer d''année.)", "todayTip":"{0} (Barre d''espace", "narrowWeekdays":"D, L, M, M, J, V, S", "maxText":"Cette date est postérieure è la date maximum", "okText":" OK ", "standaloneShortWeekdays":"dim., lun., mar., mer., jeu., ven., sam.", "shortMonths":"janv., févr., mars, avr., mai, juin, juil., août, sept., oct., nov., déc.", "minText":"Cette date est antérieure è la date minimum", "disabledDaysText":"", "versioning_versionDate":"Date de version", "standaloneWeekdays":"dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi", "months":"janvier, fevrier, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre", "disabledDatesText":"", "todayText":"Aujourd'hui", "standaloneNarrowWeekdays":"D, L, M, M, J, V, S", "dateFormats":"EEEE d MMMM yyyy, d MMMM yyyy, d MMM yyyy, dd/MM/yy", "narrowMonths":"J, F, M, A, M, J, J, A, S, O, N, D", "prevText":"Mois précédent (CTRL+Flèche gauche)", "advc_version1":"Version 1", "advc_version2":"Version 2" }; </script> </body> </html>