Sport et Loisirs

Page précédente

Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech 2014
Le Calvados, terre d’accueil en 2014

Le Calvados, le cheval par excellence

Le Calvados, le cheval par excellence / © G.WAIT

Après Stockholm, Xérès de la Froncera, Aix-la-Chapelle et Lexington, la ville de Caen, le département du Calvados et la Basse-Normandie organiseront en 2014 les 7e Jeux Équestres Mondiaux. Une véritable reconnaissance pour toute la filière équine bas-normande.

Avec pas moins de 900 chevaux, 800 cavaliers provenant de 60 nations et environ 300 000 spectateurs attendus, les Jeux Équestres Mondiaux Normandie seront l’un des moments forts de 2014 pour le Calvados. Durant la deuxième quinzaine du mois d’août, pas moins de huit disciplines équestres internationales s’y dérouleront : dressage, concours complet, attelage, sauts d’obstacle, voltige, reining, endurance et para-dressage.

 

Un engagement du Département dès 2010

Le Conseil Général s’était associé dès la première candidature pour l’organisation des Jeux de 2010. Il a ensuite naturellement appuyé la candidature de 2014 en participant activement et financièrement à l’élaboration du dossier de candidature. Dès l’obtention des Jeux pour 2014 – décision prise par la fédération internationale d’équitation – le Conseil Général s’est engagé dans leur organisation en participant financièrement à hauteur de trois millions d’euros et en prenant en charge la maîtrise d’ouvrage de la piste de cross et de marathon d’attelages dans la vallée de l’Orne.
 

Une région d’élevage et une filière équine forte

Ces Jeux Équestres Mondiaux représentent une véritable reconnaissance pour la Basse-Normandie, région d’élevage, et pour toute la filière équine bas-normande qui représente :

  • près de 100 000 chevaux ;
  • 10 000 naissances de poulains par an ;
  • près de 1 000 étalons qui assurent la moitié des saillies françaises des races Pur Sang, Trotteur français et Selle français ;
  • 200 000 hectares de prairies consacrées à la filière équine ;
  • près de 20 000 licenciés ;
  • 8 hippodromes dans le Calvados ;
  • 9 200 emplois, dont 6 000 dans l’élevage et 1 000 dans l’entraînement.

Le département du Calvados est également à la pointe en matière de recherche et de développement dans le domaine de la santé équine. Avec les sites de Goustranville et de Saint-Contest, où siège le laboratoire départemental Frank Duncombe, il se place à la 2e place européenne dans le domaine de l’activité équine.

 

Une manifestation d’importance pour le département

Ces Jeux devraient générer des retombées économiques, touristiques et sportives indispensables à l’aménagement du territoire. Par ailleurs, l’organisation de cette manifestation s’intègre dans la stratégie globale de développement territorial : objectifs à long terme de popularisation de l’équitation, ainsi que de valorisation et de développement de la filière équine. Cette organisation doit donc renforcer le département dans l’excellence qui le caractérise dans le domaine du cheval et lui faire franchir un pas de plus dans ce domaine.
 

Paroles d'élus

Institution - Vie politique

Henri Girard : les Jeux Équestres Mondiaux de 2014

Henri Girard, vice-président du Conseil Général / © Par ici Balzac
A l’occasion de la session départementale du 23 novembre 2009, Henri Girard, président de la Commission de l'Administration générale et de la Vie communale répond à nos questions sur...

Publié le 23 novembre 2009

Institution - Vie politique

Jean-Léonce Dupont : Jeux Équestres Mondiaux de 2014

Jean-Léonce Dupont, vice-président du Conseil Général / © Par ici Balzac
A l’occasion de la session départementale du 23 novembre 2009, Jean-Léonce Dupont, vice-président du Conseil Général, répond à nos questions sur les Jeux Équestres Mondiaux de 2014, sujet...

Publié le 23 novembre 2009